Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


L'homme d'or

Titre original : 黄金の男
Ôgon no otoko (L'homme d'or)
Existe en : N&B et couleurs
1ère publication : 11 juin 1979 - Weekly Shônen Jump n°24
Version animée : Série télé de 1982/83, épisode 13

Résumé

Cobra se rend sur la station de jeu orbitale de Las Vegas afin de reprendre une cargaison d'or volée par le propriétaire de la station, Joe Hammerbolt. Sur place il vient en aide à une serveuse, Lucia, qui lui raconte avoir effectivement vu un vaisseau endommagé dans un des hangars. Mais Cobra est repéré et reconnu par Hammerbolt : celui-ci neutralise d'abord Lady avant de s'en prendre à l'homme au psychogun. Hammerbolt possède notamment 2 avant-bras détachables qu'il peut diriger à distance et qui s'avèrent être très redoutables ! Cobra, mal en point au début, parvient à retourner la situation à son avantage et vaincre son adversaire. Puis, en bon voleur qu'il est, il s'apprête à récupérer le magot, mais la serveuse qu'il a secouru n'est autre qu'un membre de la Police de l'Espace, qui réquisionne le tout, au grand désespoir de notre héros...



La version originale en N&B...
Cobra aide Lucia Joe Hammerbolt De terribles points !

... et la réédition en couleur (Taïfu Comics)
Cobra aide Lucia Joe Hammerbolt De terribles points !

Remarques et commentaires

Pour l'anecdote, Hammerbolt est un personnage qui avait déjà était introduit dans l'épisode pilote de la série TV, avant d'apparaître réellement dans l'épisode 13. On le retrouvera ensuite dans le premier volume en couleur (the psychogun) pour un nouvel affrontement avec Cobra...

Concernant les "points détachables" d'Hammerbolt, il vient immédiatement à l’esprit les fameux fulguropoings de Goldorak (ou plus précisément la version sans la perforation avec les pointes : les météopunch). Mazinger, Grendizer et compagnie étant des titres majeurs des années ’70 au Japon, de la part de Go Nagaï, et il est assez logique que cela ait inspiré divers autres auteurs, et donc Terasawa pour ces poings très percutants.


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2021
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément