Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Les Mandrades

Titre original : マンドラド
Mandorado (Les Mandrades)
Existe en : N&B et couleurs

Résumé

Cobra se voit contraint d'accomplir une mission pour Elisabeth Tucker, une jeune femme qui retient prisonnier Secret dans son œil gauche, qui se trouve être une prison dimensionnelle ! Il doit se rendre sur la planète Nazca, afin de récupérer des Mandrades. Il s'agit de plantes au visage humain, et qui ont la particularité de pousser naturellement avec des diamants en guise de dents ! Elisabeth lui présente également 3 mercenaires, dont chacun a une capacité sensorielle hyper-développée (l'un c'est la vue, le second l'ouïe et le dernier l'odorat). Le petit groupe arrive sur Nazca, et finissent par trouver un arbre à Mandrades : il s'agit d'un arbre gigantesque, sur le tronc duquel on peut deviner un visage. Elisabeth leur explique que les graines de Mandrades doivent se trouver à l'intérieur même de l'arbre, et qu'il faut suivre les racines sur 300m pour les atteindre.

Cobra part ainsi à la recherche de ces fameuses graines, accompagné des 3 mercenaires. Le voyage au cœur de l'arbre sera des plus périlleux, et finalement, seuls Cobra et l'un des mercenaires arriveront à trouver les fameuses plantes. Mais ce dernier se fait tuer par un bourgeon, et Cobra comprend alors que les Mandrades ne peuvent éclore qu'après avoir parasité un être humain. Il ramène tout de même quelques bourgeons à Elisabeth, mais celle-ci le blesse, et lui explique que de toute façon, seule sa mort peut libérer Secret de sa prison. Elisabeth prend les bourgeons, mais l'un d'eux se plante en elle ! Ainsi la jeune femme meurt tandis qu'une nouvelle Mandrade pousse. Secret s'en trouve du coup libérée.

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2021
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément