Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


La déesse de Cid (2)

Titre original : シドの女神
Shido no megami (La déesse de Cid)
Existe en : N&B et couleurs
1ère publication : Vers juin 1980 - Weekly Shônen Jump
Version animée : Série télé de 1982/83, épisodes 30 et 31

Résumé

La première cible du plan préparé par Cobra s'appelle El Rodes. C'est un des hauts dirigeants de la Guilde, qui a bâti sa fortune en revendant de la drogue. Cobra et ses trois acolytes se rendent donc à son palais, et font un peu le "ménage". Cobra a en effet appris qu'une fois par an, un grand rassemblement des plus hauts dirigeants de la Guilde avait lieu, afin de déterminer le cours de la drogue. Ce rassemblement est imminent et Cobra est sûr que Salamandar sera présent... C'est donc vers le casino spatial de la Guilde que nos quatre amis se dirigent. Dog prend alors l'apparence d'El Rodes afin de pouvoir entrer sans problème, et Cobra se masque le visage sous des bandelettes afin qu'on ne le reconnaisse pas. Ils se séparent ensuite afin de trouver Salamandar. C'est Cobra qui fini par le trouver le premier au sommet de la station, entouré de quatre gardes. Mais au moment où il s'apprête à faire feu pour le tuer, il est arrêté par Bud. Celui-ci, grâce à ses sens hors du commun, a vu que les quatre gardes qui entourent Salamandar forment une barrière électromagnétique infranchissable.


 


Cobra apprend de Bud qu’un match de catch doit avoir lieu dans la soirée, match en l’honneur de Salamandar. Il saisie là l’occasion et prend la place d’El Skyman, l’un des deux catcheurs, et poulain de Salamandar. Il s'agit en fait d'un match joué d'avance où le véritable Skyman devait gagner sans problème face à son adversaire, le redoutable Gatanga. Cobra décide alors de donner du spectacle au public ! Il attaque beaucoup plus fort que prévu son adversaire et fini par le mettre dans une terrible colère ! Gatanga prend alors le dessus et le combat tourne très vite à son avantage. Mais au moment où la victoire semble assurée pour Gatanga, Cobra réussi un formidable coup qui terrasse son adversaire à la surprise générale, et surtout celle de Salamandar qui sous l'émotion sort de son champ de protection ! Bud et Dog, qui ont comprit le plan de leur ami, éteignent les lumières de la salle au moment ou celui-ci tire grâce à son psychogun sur Salamandar. Quand celles-ci se rallument, Salamandar gît au sol, un trou dans la tête, pendant que nos quatre amis quittent le casino spatial.


 


Plus tard, on retrouve Dog et Cobra qui s'apprêtent à prendre un train en direction de Los Vegas. ils croisent sur les quais Mirale Judd, la grande prêtresse de la religion d'Elrahd, l'une des deux plus grandes religions de l'univers avec le christianisme... Dans le train, Dog rencontre une jeune demoiselle, et alors qu'il pensait passer un moment agréable avec elle, celle-ci le tue en s'enflammant ! Pendant ce temps, Cobra sauve Judd d'une tentative d'enlèvement. Cobra et Judd retrouvent Dog, trop tard, et c'est contre la femme de feu, membre de la Guilde, que Cobra doit combattre. Après plusieurs tentatives, il parviendra à l'abattre. La Guilde avait donc projeté d'enlever la prêtresse d'Elrahd afin de susciter une effroyable guerre de religion, avec le christianisme, dans tout l'univers ! Ils arrivent un peu plus tard dans la communauté d'Elrahd, où Cobra fait la connaissance de Rachid, le grand coordinateur, et de la prêtresse Sophia. On lui présente également la statue de la déesse de Cid. Elle et des centaines d'autres sur d'autres planètes seront bientôt envoyées dans l'espace comme autant de symboles de paix et serviront de phares pour guider les vaisseaux en toute sécurité.

Mais une fois la nuit tombée, Cobra doit déjouer un nouveau piège, et il retrouve la marque de Salamandar sur les hommes qu'il élimine. Il comprend alors que ce dernier est toujours vivant ! Cobra pense que le repère de Salamandar est ici même, au sein de la communauté d'Elrahd, et qu'il veut utiliser les statues afin de contrôler l'univers. En voulant aller sur le site de lancement, ses soupçons seront confirmé par la traîtrise de Sophia, avant d’être capturés par Rachid qui s’apprête à lancer en avance toutes les statues, qui s’avèrent être autant d’armes de destruction, car la Police de l’Espace est sur le point d’arriver. Les statues sont finalement envoyées, et soudainement, un Salamandar géant apparaît dans le centre de lancement. Cobra et Judd en profitent pour s'évader, et au même moment, Salamandar détruit la salle des commandes, tuant ainsi quasiment tout le monde. En s'enfuyant, Cobra et Judd arrivent dans une autre salle de commandes, où ils découvrent un autel frappé de la croix gammée, le symbole du nazisme ! Mais Judd alerte Cobra : le laser de la statue de Cid vient d'être activé et s'apprête à tirer sur les patrouilleurs de la Police de l'Espace...


 


Cobra veut s'approcher de l'ordinateur central afin d'arrêter les statues, mais une incroyable force psychique le repousse. Il comprend alors que Salamandar n'est pas réel, mais que c'est un concentré d'énergie pure. Cobra, en faisant diversion, permet à Mirale de rentrer une phrase dans l'ordinateur ("cogito ergo sum" : je pense donc je suis) ce qui va perturber les statues de Cid qui vont finalement se détruire les unes les autres. Cobra va alors trouver la véritable origine de Salamandar et l'éliminer définitivement : il s'agissait du corps momifié d'Adolf Hitler en personne ! Ainsi s'achève ce long combat contre Salamandar.

Remarques et commentaires

  • La principale différence est en fait au niveau de Dominique / Mirale Judd : dans l'animé, il s'agit finalement de Dominique, alors que dans le manga, cette dernière est vraiment morte et Mirale Judd est bien une autre personne (ce qui graphiquement ne laisse aucun doute).

  • Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
    Tous droits réservés.
    Cobraworld © 2000-2021
    Mentions légales
    Site officiel : www.buichi.com
    Site crée et maintenu par Stéphane Clément
    Site officiel : www.buichi.com
    Site crée et maintenu par Stéphane Clément