Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Metropolis

Une influence pour le personnage de Lady Armanoïde... ?



Pages 1 2

Hormis l’œuvre originale de Fritz Lang, il y a bien entendu le Metropolis d’Osamu Tezuka, le père des mangas, au Japon. Cependant, hormis un nom commun, et un robot au centre de la scène, les deux versions sont bien différentes. Le film Metropolis sorti en 2001, sous la direction de RinTaro (Albator, X le film) et Katsuhiro Otomo (Akira, Steamboy), reprend quant à lui principalement les bases du manga de Tezuka, ne lorgnant finalement pas vraiment du côté du film de 1927.



1949. Le Metropolis d’Osamu Tezuka - "Dai Tokai" (la grande ville)

Dans un futur proche, une organisation, le Parti Rouge, travaillant sur divers projets et notamment sur la création de cellules artificielles, met au point des androïdes, grâce aux connaissances du Dr. Lawton. Ce dernier, apprenant que l’organisation a décidé d’utiliser les androïdes à des desseins machiavéliques, s’enfuit avec Mitchy, l’une de ses créations. Mais il sera malheureusement rattrapé et tué. Le détective privé Higeoyagi enquête alors sur cette affaire, et s’intéresse à la jeune Mitchy.

Mais celle-ci découvre qui elle est réellement, et devient enragée lorsqu’elle apprend également qu’elle a été conçue en tant qu’arme. Elle décide alors de se venger des humains, avec l’aide d’autres androïdes...


Metropolis d'Osamu Tezuka - Le Dr Lawton réveille Mitchy
Metropolis d'Osamu Tezuka - Mitchy


Histoire de science fiction écrite en 1949, Tezuka n’avait en fait jamais vu le film de Fritz Lang jusque là, hormis une image du robot Maria, inspirant seulement son androïde Mitchy. Les quelques ressemblances entre les deux œuvres sont donc plus dues au hasard qu’à autre chose. Cela se voit de toute façon à la lecture seule de l’histoire, très différente du Metropolis de Lang. C’est par contre bien à partir de ce manga que sera réalisé 50 ans plus tard par RinTaro et Otomo le film d’animation du même nom.



2001. Le Metropolis de RinTaro / Otomo

La ville de Metropolis est en proie à des mouvements révolutionnaires de la part des petites gens de la ville qui protestent contre leur condition de vie imposée par la Surface sous le joug du duc Red et de sa puissante milice appelée "Malduks". Pendant que le duc Red inaugure son nouveau bâtiment (la Ziggurat) en vue d'assoir son autorité sur le monde, le détective japonais Shunsaku Ban accompagné de son neveu Kenichi enquête sur le professeur Laughton accusé pour trafic d'organes humains. Ce dernier travaille sur un nouveau prototype très avancé de cyborg appelé Tima à la demande du duc Red, mais son fils Rock qui déteste les robots sabote le projet et s'apprête à le détruire... (résumé provenant de Dvdanime.net)

Metropolis de Rintaro / Otomo (2001) - Tima
Metropolis de Rintaro / Otomo (2001) - Tima et Kenichi


Ce film sorti en 2001, après 5 ans de production et quelques 150.000 cellulos (!), est donc directement inspiré de l’œuvre d’Osamu Tezuka, même si certains détails sont plus empruntés à celle de Fritz Lang. Mélange d’animation 2D et 3D plutôt réussi et magnifique (avis personnel), le film retranscrit avec brio l’univers très vivant et dynamique de Tezuka, respectant notamment son design très particulier et retro concernant les personnages. Cet aspect rétro se retrouve aussi dans les diverses musiques du film, très jazzy et très réussies. Un film que je conseille bien entendu à ceux qui ne l’auraient pas encore vu.




Pages 1 2




Ecrit par Joe Gillian - 12 décembre 2004
Dernière modification : 09 août 2020

Sources :
http://histoiredesarts.9online.fr/MetropolisVille.htm
http://sfstory.free.fr/films/metropolis.html
http://www.monde-diplomatique.fr/2001/02/DUBOIS/14826
http://en.tezuka.co.jp/manga/sakuhin/m011/m011_01.html
Le dvd du film Metropolis de Fritz Lang

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2021
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément