Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Les Celluloïds

 

Les celluloïds, appelés plus simplement "cellulos", voir "cel"... Késako ? Et bien il s'agit tout simplement des images originales qui ont servit à la réalisation d'une œuvre animée. Sans redonner tous les détails concernant les cellulos (un dossier complet sera prochainement disponible), il s’agit donc de dessins peints sur transparents représentant en général des personnages. Ils sont plus ou moins beaux, plus ou moins riches en détails et donc plus ou moins chers. Un cellulo peut représenter un simple visage sans décor ni rien d'autre, ou bien peut être complet, c'est à dire avec décor et éventuellement quelques crayonnés (genga, dôga ou layout). Si vous avez de la chance, vous pouvez même avoir avec le cellulo une feuille de temps (Time sheet ou Exposure sheet) qui indique à quel(s) moment(s) il est utilisé. La taille d'un cellulo standard pour une série TV est environ celle d'une feuille A4 (26,5 x 23 plus précisément), mais il y a des formats plus grands pour les travellings notamment, ou pour les films au format cinéma (35x23cm). Enfin en terme de valeur, c’est très variable…

Qu’en est-il des cellulos de Cobra ? Et bien pour ce qui est de la série télé, ils sont dans la moyenne normale, c’est à dire que des petits cellulos assez mineurs (un personnage en assez petit pas dans une posture banale) ne valent qu’une poignée d’euros, tandis que les beaux cellulos sans décor se négocient plutôt entre 50 et 100 euros en moyenne. Cela dépend bien entendu du ou des personnages et du rendu final. Enfin de beaux cellulos avec décor, si possible en excellent état, cela peut dépasser la centaine d’euros sans problème, voire les 200 euros. Pour le film, ils se négocient souvent à plus cher, certains personnages, même sans décor, atteignant les 200 euros assez facilement.

Concernant les superbes arrêts sur image d’Akio Sugino, ce que l’on appelle des Harmony Cels, ils valent beaucoup plus cher ! On est plus proche d’une vraie peinture et à titre d’exemple, celui de Cobra avec Tarbeige (un oversized harmony cel de 50x37cm, à la toute fin de l’épisode 6) est parti aux enchères japonaises en 2007 pour une somme avoisinant les 50.000 yens (un peu plus de 300 euros), et c’est loin d’être le plus beau de tous ! D’autres harmony cels encore plus beaux valent bien plus et peuvent sans problème atteindre le millier d’euros. Mais ne rêvez pas trop, ils sont quasiment introuvables...

Bien entendu, ce que j’ai écris juste au dessus reste du domaine de la généralité et vous pourrez tomber aussi bien sur de très bonnes affaires que sur des prix totalement exorbitants. C’est un monde où il vaut mieux bien se renseigner au début et ne pas forcément se jeter sur la première pièce venue. Bien connaître sa série aide aussi, ne serait-ce que pour éviter de se faire avoir (par exemple des cellulos vendus avec de mauvais décors). Mais un cellulo, c’est aussi un coup de cœur et parfois on peut être amené à dépenser plus pour avoir le personnage de ses rêves.

Je présente ci-dessous quelques pièces choisies seulement de ma collection personnelle car tout présenter, c’est un peu sans fin. Je possède pas mal de cellulos de Cobra, plus ou moins variés et plus ou moins beaux, mais désormais je ne m’intéresse plus qu’à de belles pièces avec les décors qui vont bien.




Episode 07 à 6’42” - Lady dans les ruines
Cellulo de Lady lors du combat contre Tarbeige, juste après leur chute.

Episode 20 à 4’02” - Lady
Issu de la mini-saga des Sodès, il s'agit de la scène où Cobra va prendre une douche alors que tout le monde est mort en ville, Armanoïde décidant d'aller inspecter les environs.



Episode 19 à 1’34” - Mon 1er cellulo de "Joe Gillian" ! (seul sans dôga)
Dans une pose assez sérieuse, il est issu de la scène suivant l'envoi de Getck, décédé, dans l'espace.

Episode 03 à 10’47” – Crystal Boy ! (avec son dôga)
Il est issu de la scène où, lorsqu'il apparaît pour la première fois, il arrache le dos du vêtement de Jane, découvrant ainsi son tatouage.


Comme vous pourrez le constater très souvent (et notamment pour Cobra), la majorité des cellulos que l’on trouve sont sans décor. On a tout de même régulièrement le dôga qui va avec, ce qui est déjà appréciable. Certaines personnes vont par contre s’attacher à collectionner plutôt ces fameux crayonnés (genga ou dôga) car on est plus proche des vrais animateurs et de ceux qui font vraiment les dessins (certains étant superbes, il faut bien le reconnaître). Mais cela est bien entendu une question de choix et de goûts. Voici d’autres celluloïds ou crayonnés issus de la série ou du film de Cobra :




Une 12aine de cellulos divers de ma collection dont quelques-uns avec leurs crayonnés.



Film de Cobra
Notre héros, lors d'une scène de fuite avec Dominique et quelques rebelles

Film de Cobra
Somptueux crayonné du combat final entre Cobra et Crystal Boy ! Je ne vous cacherais pas que ce dessin m'a coûté une petite somme il y a quelques années...

Film de Cobra : Dominique, Catherine et Jane. Belles parmi les belles...

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément