Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian

Tsutomu Ishigaki (石垣努)

Profession principale : Directeur artistique, décors



Pages 1 2

Toshiharu Mizutani et Tsutomu Ishigaki sont les deux personnes responsables des décors de Cobra. Peu d'infos sont cependant disponibles sur eux, car moins connus qu'un réalisateur comme Osamu Dezaki par exemple. Pourtant, cette petite équipe (avec Osamu Dezaki et Akio Sugino) va travailler plus ou moins ensemble à plusieurs reprises. Et chacun de leur côté, Mizutani et Ishigaki participeront à quelques grands titres de l'animation japonaise...



Entre Dezaki, Sugino et Monkey Punch !

C'est en 1973, sur la première série d'Ace wo Nerae! (26 épisodes) que l'on commence à découvrir le talent de Tsutomu Ishigaki. Titre prestigieux, il travaille déjà avec le duo Dezaki/Sugino : 1ère collaboration qui en appellera d'autres [1]. Après quelques années, Ishigaki participe au 1er film de Lupin III : Kariosutoro no Shiro (le Chateau de Cagliostro, d'après l'œuvre de Monkey Punch), pour la TMS, et dirigé par Hayao Miyazaki. Il travaille entre autre avec Toshiharu Mizutani (probable 1ère collaboration). Toujours pour la TMS, entre 1980 et 1981, il signe les décors de la série Tetsujin 28 (51 épisodes), sur laquelle il retrouve Akio Sugino seul. En 1981, il signe également les décors du film Unico d'Osamu Tezuka, film entamé en fait en 1979, auquel participait aussi Yoshiaki Kawajiri (Ninja Scroll, X) du côté de l'animation.

Kariosutoro no Shiro
Kariosutoro no Shiro


Fin 1981, et sur toute l'année 1982, il participe aux décors de la série Rokushin gattai GodMars (64 épisodes). Mais en 1982/83, il occupe surtout le poste de directeur artistique, aux côtés de Toshiharu Mizutani, sur la série TV de notre cher Cobra. En 1983, il fait une petite escapade pour participer aux décors des Minipouss (29 épisodes) pour la DIC. Puis, toujours chez TMS, Ishigaki signe ensuite les décors de la série TV Mighty Orbots (1983-84), co-production américaine, avec une nouvelle fois Osamu Dezaki, Akio Sugino, et la présence d'un certain Shingo Araki (Saint Seiya) dans l'équipe des animateurs-clé. En 1985, Ishigaki revient à Lupin III avec la 3ème série (50 épisodes), sur laquelle on retrouve aussi à nouveau Shingo Araki, et où il occupe le poste de directeur artistique. Cela l'amène jusqu'en 1985, où il s'occupe des décors, toujours pour Lupin, du film Babylon no Ogon Densetsu (L'or de Babylon), toujours d'après l'œuvre de Monkey Punch.

Cobra
Cobra


On retrouve les années suivantes Ishigaki sur diverses OAV plus ou moins connues : l'OAV 7 de Kido Keisatsu Patlabor (direction artistique, chez HeadGear/Bandai) en 1988, ainsi que les OAV de Ace wo Nerae! 2 (décors, chez TMS), la même année, où il retrouve à nouveau notre duo Dezaki/Sugino. Puis suivent d'autres OAV moins connues : En 1990, Carol: A Day In A Girl's Life (direction artistique, chez Magic Bus) et OL Kaizô Kôza (décors, chez TMS). En 1991, Soju Senshi Psychic Wars (direction artistique, chez TMS) et Capricorn (direction artistique). En 1992, Ishigaki signe les décors de deux films : Ginga eiyu densetsu Ogon no tsubasa (Kitty Films) et A.LI.CE - Gaga communications. En 1994, il s'occupe de la direction artistique de l'OAV MAPS, chez TMS, avant de s'occuper de celle de l'OAV remarquée Plastic Little (KSS, Sony Music), d'après une histoire de Satoshi Urushihara (Legend of Lemnear) qui assure aussi le chara-design.

Plastic Little
Plastic Little


Mais pour Ishigaki, 1994 (et 1995) sera surtout marquée par son poste de directeur artistique sur la célèbre série de CLAMP : Mahou Kishi Rayearth (Magic Knight Rayearth, 49 épisodes, chez TMS). En 1995, il s'occupe également, au même poste, du jeu vidéo qui découle de la série, pour SEGA. On le retrouve ensuite en 1997 et 1998 sur les deux mini-série TV Eat-Man et Eat-Man'98 (12 épisodes chacune), toujours au poste de directeur artistique. Toujours en 1998, il participe également à un autre jeu vidéo très connu : Xenogears (dir.artistique pour les séquences vidéos), pour la Playstation de Sony, cette fois-ci. Après avoir participé à la mini-série Surf-side High-School (20 épisodes de 6'30", dir.artistique, chez Magic Bus) en 1999, Ishigaki participe à partir de 2001 aux 3 films issus de la série Inuyasha, dernière oeuvre culte de Rumiko Takahashi (Lamu, Ranma), à raison d'un film par an : Inuyasha the Movie : Toki o Koeru Omoi (2001, décors), Kagami no naka no mugenjô (2002, décor) et Inuyasha Tenka hadô no ken (2003, directeur artistique). Il s'agit là de la dernière participation recensée de Tsutomu Ishigaki.

Mahou Kishi Rayearth
Mahou Kishi Rayearth

[1] Il subsiste un doute concernant cette 1ère participation : le nom d’Ishigaki apparaît bien dans le TMS Super Data File (ou sur le site même de la TMS) mais pas aux crédits des génériques de Ace wo Nerae ! Une possible erreur, ou bien un pseudonyme dans les génériques ? Difficile de savoir pour le moment. L’absence d’informations sur les 5 années suivantes tend à me faire penser que c’est peut-être une erreur. Si certaines personnes ont des compléments d’informations, qu'elles n'hésitent pas à me contacter





Pages 1 2

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément