Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian, Kurama

Kentarô Haneda (羽田健太郎)

Date de naissance : 12 janvier 1949
Décès : 02 juin 2007
Né(e) à : Tokyo
Profession principale : Pianiste, compositeur, arrangeur



Pages 1 2 3

Kentarô Haneda
Kentarô Haneda

Kentarô Haneda est né le 12 janvier 1949 à Tokyo. Suivant une scolarité normale au lycée et à l’université où il se passionne pour le piano, il intègre également la "Toho Gakuen school of music". Alors qu’il est en quatrième année d’université, il gagne le 3ème prix de piano du 39ème "concours de music" sponsorisé par NHK Mainichi shimbun, un journal quotidien. Après l’obtention de son diplôme, il participe en tant que musicien de studio à l’enregistrement de nombreuses chansons pop à succès. A cette époque (années 70) il est invité à rejoindre le grand orchestre de Paul Mauriat (compositeur et chef d’orchestre français très connu dans les années 60-70 et très prisé dans le métier) mais il doit décliner cette offre à cause d’une charge de travail déjà trop importante au Japon. Kentarô Haneda, tout comme son ami Yuji Ohno (Capitaine Flam, Edgar) compose déjà de très nombreuses musiques de films, de séries télévisées, d’animation, etc.



Des débuts "animés" forts !

En 1978, Haneda compose en effet les musiques de Takarajima (l’île au Trésor, d’après Robert Louis Stevenson), pour la TMS, sa première grosse série animée sur laquelle on retrouve tout un staff prestigieux qui retravaillera à plusieurs reprises ensemble dans le futur : Osamu Dezaki à la réalisation et Akio Sugino au chara-design et l’animation, Haruya Yamazaki (Astro, Albator, Cobra, Super Durand, ...) entre autres aux scénarii, ou encore Shichirô Kobayashi (Jeu, set et match, Rémi, Creamy, Théo) aux décors. En 1980, il compose les musiques de la série télé Mu no Hakugei (Mu la baleine blanche, pour la TMS, 26 épisodes) et celles des 39 épisodes de la série de robots Uchû Senchi Baldios (chez Ashi Productions). En 1981, c’est au tour du film Natsu e no Tobira (chez Toei), sur lequel on retrouve un certain Yoshiaki Kawajiri (Ninja Scroll, X, Vampire Hunter D, ...), ainsi que Kyofu densetsu Yokai Frankenstein, un film basé d’assez loin sur le roman de Mary Shelley. Cette même année, Haneda réalise aussi les musiques du film de Baldios, pour clôturer la série du même nom (chez Toei Animation, cette fois-ci).

Takarajima
Takarajima


En 1982, après avoir participé à la série en 24 épisodes Kagaku Kyujotai Techno Voyager / Thunderbirds 2086 (Jin Productions / Toei Animation), série qui n’a absolument rien à voir avec les célèbres Thunderbirds, si ce n’est un nom volontairement choisi pour attirer le public, Kentarô Haneda compose les musiques de deux séries phares. Chô Jikû Yôsai Macross, première série de la future longue et célèbre saga de Macross (Studio Nue / Tatsunoko, 36 épisodes) que l’on connaîtra chez nous sous le nom de Robotech en 1987, sur la Cinq, mais sans les musiques originales ! Passée par les Etats-Unis, la série a en effet été remaniée (changement de musiques et scénarii) par la société Harmony Gold, qui pour l’occasion, y accolera deux autres titres qui n’ont rien à voir avec la saga Macross, Southern Cross et Mospeada, afin de prolonger le succès de la série originale (à noter que la sortie récente en 2004 du coffret collector de Macross chez l’éditeur Déclic Images permet enfin de découvrir la série originale avec les musiques originales).

Macross
Chô Jikû Yôsai Macross


Puis c’est la série télé de notre cher Cobra qui se voit accompagnée de sa somptueuse bande son jazzy/mélancolique/sombre. Kentarô Haneda retrouve là le staff principal de Takarajima Desaki, Sugino, ...), ainsi que son ami Yuji Ohno qui composera les génériques, et le résultat sera tout bonnement magnifique. La série télé de Cobra est sortie dans la foulée du film de Cobra, mais pour ce dernier, c'est Osamu Shoji qui s'était occupé des musiques.

Cobra
Cobra


L’année suivante, Haneda compose les musiques pour un autre titre phare au Japon : Final Yamato (ou Uchû Senkan Yamato : Kanketsuhen, chez Toei), qui conclue en fait la saga de Space Battleship Yamato (ou Space Cruiser Yamato), série du célèbre Leiji Matsumoto (Harlock) débutée 10 ans plus tôt en 1973. La saga Yamato sera surtout connue par la suite pour le procès entre Matsumoto et Yoshinobu Nishizaki, à propos des droits originaux, lorsque ce dernier tentera notamment de faire une séquelle au milieu des années 90 (Yamato 2520), mais ceci est une autre histoire... La même année, Haneda composera les musiques d’autres séries animées telles que Hadashi no Gen ("Gen aux pieds nus", connu chez nous en manga sous le titre "Mourir pour le Japon" ou "Gen d'Hiroshima"), Super Dimension Century Orguss (Studio Nue / TMS), série de 35 épisodes, mettant en scène des robots et personnages très proches de ceux de l’univers de Macross. Il faut dire que beaucoup de personnes sont communes aux staffs de ces deux séries, à commencer par le character-designer Haruhiko Mikimoto. Dans la foulée, Haneda écrit aussi les musiques du film qui va avec, Super Time Space Century ‘Orguss’.

Final Yamato
Final Yamato



Pages 1 2 3

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément