Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian

Buichi Terasawa (寺沢武一)


Pages 1 2 3 4 5 6 7

Cobra forever...

Les années 2000 voient également l’arrivée [1] d’une grande vague de goodies Cobra, avec notamment beaucoup de petites ou moyennes figurines, divers objets insolites (des zippos, des montres, des porte-clés, …), des t-shirts, des psychoguns en plastique taille réelle, etc. Une grande vague qui comblera nombre de fans avides d’objets de toutes sortes pour leur héros, et qui durera quelques bonnes années tout de même ! Du côté des sorties plus sérieuses ou intéressantes, en 2000, on a droit au premier coffret collector DVD de Cobra. Un bel objet bien complet. Tout le manga de Cobra se voit également réédité pour la 4ème fois, tandis que Terasawa continue toujours ses volumes en couleur. L’année suivante, c’est au tour du film de Cobra d’être édité en DVD, avec en bonus le fameux épisode pilote en anglais [2].



Magic Doll, première partie, est édité en avril 2002, mais c’est à cette période que le mangaka va connaître des problèmes de santé. On ne l’apprendra pas tout de suite, mais Buichi Terasawa a eu un début de tumeur au cerveau. Il a subit des opérations et suivi un traitement très lourd, lui provoquant notamment des paralysies partielles du corps. Une longue période de rééducation aura été nécessaire par la suite, mais au final il a surmonté toute cette douloureuse épreuve, le laissant tout de même désormais en chaise roulante. Après une absence de 2 bonnes années, 2004 voit son retour avec la sortie du second volume de GunDragon avec un casting "en chair et en os" bien plus fourni. Ce second opus sera pré-publié dans le magazine Super Jump de Shueisha dès le début de l’année, sur 8 numéros (seule la 1ère page est en couleur, le reste est en N&B), avant de se voir édité en un seul volume relié à la fin du mois de mai, chez Media Factory. C’est toujours aussi beau que pour Sigma, mais le côté fan-service qui flirte presque en quelques occasions avec des revues interdites aux mineurs n’est au final pas compensé par un scénario extrêmement élaboré. Cela rappelle même un peu trop certaines histoires du passé avec ses autres héros.

GunDragon II
GunDragon II


2005 voit la sortie de la 5ème réédition du manga de Cobra (avec un changement d’éditeur au niveau des droits, Media Factory, mais aussi et surtout la publication des planches couleurs d’origine ; enfin presque, certaines couleurs de décors ayant tout de même disparu…), mais aussi de l’énorme coffret collector DVD : le Turtle Box. Ce dernier comprend une maquette du Turtle (version manga), la série, le film, et divers bonus/goodies. Un bel objet qui sortira juste pour Noël. A noter cette même année la sortie en salle de jeux de la borne "Cobra the Arcade", sur laquelle Terasawa semble s’être impliqué en partie. Enfin concernant l’homme au psychogun, 2 nouveaux volumes en couleur sortiront en 2006, dont la suite tant attendue de Magic Doll, qui était restée inachevée depuis 4 ans.

Cobra the Arcade
Cobra the Arcade


En 2007, les projets à venir de Terasawa étaient clairement tournés vers les 30 ans de son héros. Diverses petites choses vont sortir au cours de l’année en goodies (figurines, timbres, …) mais on aura droit également au 14ème volume en couleur de Cobra : le Rugball ! Une sortie qui se fera presque conjointement avec la France via l’éditeur Taïfu Comics qui édite aussi depuis le début de l’année les volumes couleur de Cobra. Sortira également en 2007 une borne de jeu Pachinko dédiée à Gokû, qui signait un petit retour de l’homme à l’œil bionique. Et puis à la fin de l’année, les rumeurs commencent à se faire entendre à propos de nouvelles séries animées de Cobra...

Le 9 janvier 2008, c’est officiel : l’homme au psychogun va bel et bien avoir droit à une double adaptation : 6 OAV et une série animée de 13 épisodes. Terasawa va alors s’occuper personnellement des OAV (scénario, story-board et réalisation), tout du moins les 4 premières, tandis que pour la série télé, on devait retrouver à l'origine le duo magique de la TMS : Osamu Dezaki et Akio Sugino. Hélas cela ne se fera au final pas avec eux, remplacés par Keizô Shimizu (réalisation et chara-design), Keiko Yamamoto (chara-design et direction de l'animation), Ippei Masui (chara-design) ou encore Yukari Kobayashi (direction de l'animation).

Le premier opus sortira en DVD pour la fin de l’été 2008, avec entre temps une rediffusion de la série télé originale sur la chaîne Fuji TV, une ressortie des 2 premiers volumes en couleurs (ceux-là mêmes qui vont être adaptés pour les 4 premières OAV), et une 6ème édition dans la foulée du manga original en N&B. Les 6 OAV vont au final sortir entre l'été 2008 et l'été 2009, à raison d'une tous les 2 mois. Puis à partir de janvier 2010, c'est la nouvelle série télé qui prendra le relai, avec une diffusion chez nous en France, en sous-titré, via la plateforme KZPlay de l'éditeur Kaze, décalée de quelques heures seulement !

Cobra 2008
Cobra à nouveau animé



Des supports digitaux jusqu’aux e-book

Terasawa étant depuis longtemps intéressé par tout ce qui a trait aux ordinateurs, l’infographie, les jeux vidéos et internet, il n’est pas étonnant que ses œuvres se retrouvent également sur des supports digitaux. Certaines histoires furent adaptées sur ordinateurs ou consoles, notamment sur CD-Rom (Sony Playstation par exemple) telles The Psychogun ou Galaxy Nights. Il s’agissait là plutôt de mangas interactifs. C’est également sur des portables et autres PocketPC que divers contenus (concernant Cobra principalement, avec des fonds d’écrans et autres images) seront publiés. Cela commencera via l’opérateur téléphonique NTT Docomo en novembre 2000, puis via les opérateurs DDI ou KDDI à la fin de 2001. Plus récemment, on peut visionner pour pas très cher les divers épisodes de la série via des sites spécialisés ou encore lire les mangas de Cobra, Gokû, Bat, … en version e-book, le tout sur internet bien entendu, et plus tard sur smartphones ou tablettes. Je ne vais pas recencer ici toutes les sorties digitales qui sont régulières depuis la fin des années 2000, mais il y en a de nombreuses. En tout cas, Terasawa prouve bien par là qu’il s’intéresse toujours aux dernières technologies disponibles, et touche véritablement un peu à tout.


[1] Cette vague de merchandising a même commencé en 1999, avec les 5 figurines Cobraworld. Avant cela, il a existé d’autres figurines ou objets divers, mais beaucoup plus éparpillés dans le temps, ou alors sortis au moment des productions animées au début des années 80.
[2] La date n’est pas certifiée, indiquée seulement sur l’une des page d’A-girl, et nulle part ailleurs…



Pages 1 2 3 4 5 6 7

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément