Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian

Les Celluloïds

ou "comment ça marche un dessin animé"



Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Et le décor dans tout ça ?

Un Décor seul

Pour le décor de fond, appelé background en anglais, les choses sont généralement beaucoup plus simples : il s’agit d’une feuille de papier à dessin style "Canson", sur laquelle on peint le décor désiré : l’intérieur d’une pièce, une forêt, des bâtiments, etc. Un décor par contre est souvent très soigné et peut avoir une multitude de petits détails et des effets assez variés. Etant donné qu’il n’y aura pas d’animation à faire à ce niveau-là, les dessinateurs peuvent en rajouter un peu, cela ne pose pas de problème. Attention cependant, je rappelle que les éléments destinés à être animés seront eux sur un cellulo. Ainsi un mur qui va être détruit ou des rochers qui éclatent dans une série d’action seront eux dessinés sur un cellulo. Cela se repère d’ailleurs facilement, ce genre de décor amené à être animé, car ils sont souvent moins détaillés, moins beaux. Bien évidemment, il y a beaucoup moins de décors que de cellulos à réaliser : un seul décor peut servir plusieurs secondes (voir minutes en comptant les réutilisations). Lorsque vous recherchez donc des cellulos en boutique, il est normal que vous en trouviez une majorité sans décor. Ci-contre, le décor du cellulo d'Hakugei Densetsu présenté en page précédente.

Petite exception tout de même : ce que l’on appelle des book cel : il s’agit de morceaux de décor, peints normalement sur une feuille style "Canson" comme les décors normaux, que l’on retrouve au tout premier plan, ou de manière intermédiaire entre un décor et un cellulo. Ces morceaux sont alors découpés très proprement et collés sur une feuille celluloïd vierge. Les book cels peuvent aussi être peints directement sur un cellulo vierge (au verso également, exercice assez périlleux puisque peint à l’envers, mais cela peut être fait aussi sur le recto) dans certains cas. Cela dépend en fait de la complexité du décor à reproduire. Dans tous les cas, cela peut être par exemple un arbre ou un rocher, fixe, ou qui peut même être amené à se déplacer latéralement. La seule "animation" possible concernant un book cel ne peut d’ailleurs être qu’un mouvement latéral ou vertical. A noter enfin qu'il peut bien entendu il y avoir plusieurs book cel pour un même plan. Voici ci-dessous 2 exemples issus des OAV de Black Jack. A gauche un book cel avec un morceau peint et collé sur un cellulo vierge, à droite un book cel qui présente à la fois une partie peinte directement sur le cellulo (la tenture) et une partie en bas (le parquet) peinte sur un morceau à part et collée.

Black JackBlack Jack
Black JackBlack Jack
Black JackBlack Jack

L’image finale

Une fois le décor de fond terminé, il ne reste plus qu’à positionner le ou les cellulos par dessus et on obtient définitivement une image complète qui pourra par la suite être "photographiée" en vue de la création du dessin animé. C’est le travail du service Photographie, qui va, comme son nom l’indique, photographier petit à petit les images complètes (cellulos + décor) et mettre ça sur pellicule. A ce propos, vous pouvez remarquer sur les scans présentés que les bords du décor ou des cellulos n’étaient pas parfaits. En fait, seuls les 2/3 environ de la surface sont réellement utilisés, mais les dessins sont toujours réalisés sur une surface un peu plus grande pour se donner une certaine marge. Voici ce que l'on voit réellement à l'écran pour les 2 cellulos de Black Jack présentés ci-dessus :

Black JackBlack Jack



Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément