Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


8. Les Mandrades

Mandorado マンドラド

Cobra se voit contraint d'accomplir une mission pour Elisabeth Tucker, une jeune femme qui retient Secret prisonnière dans son œil gauche, qui se trouve être une prison dimensionnelle ! Il doit se rendre sur la planète Nazca afin de récupérer des Mandrades. Il s'agit de plantes au visage humain, qui ont la particularité de pousser avec des diamants en guise de dents ! Elisabeth lui présente également trois mercenaires, dont chacun possède une capacité sensorielle hyper-développée (l'un c'est la vue, le second l'ouïe et le dernier l'odorat). Sur Nazca, le groupe ainsi formé arrive au pied d'un arbre giganteste, à l'intérieur duquel se trouvent les fameuses plantes. Mais aller les chercher n'est pas sans danger...

Cobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les MandradesCobra : Les Mandrades



Staff

Direction de l'anim. générale Yukari Kobayashi
Direction de l'animation Shin'ichi Suzuki
Scénarii Kôji Ueda
Story-Board Ken'ichi Maejima
Direction technique Takahiro Okao
Dessins clés (genga) Kyôko Chino, Hiroki Saitô, Tomofumi Sakai, Katoshi Mori, Toshiyuki Satô, Masahiro Okamura, Minefumi Harada, Minoru Yamazawa, Kazumi Hoshino, Tomoki Kôda, Tatsunori Sakamoto, Chiyoko Sakamoto, PINEAPPIE, YABES Production, HANIL Animation
Dessins clés 2 (genga) Yuri Ichinose, Saori Yoshida, Yoshihide Fukushima
Animation (dôga) Magic Bus : Yumiko Oota, Saori Yoshida
Magic Bus Niigata : Nozomi Kuwashima, Ikumi Ookubo, Maya Hashimoto, Narika Nakano, Yoshimi Shinada
YABES Production, HANIL Animation, GOLDEN BELL
Contrôle de l'animation Yuri Ichinose
Coordination des couleurs Kôji Usui
Effets spéciaux Yuka Sakaguchi
Digital Paint Magic Bus Niigata : Yôko Watanabe, Hanako Nakamura, Ayako Hatori, Kazumi Sakurai, Kumi Kanazawa
YABES Production, HANIL Animation, GOLDEN BELL
Création artistique Jirô Kôno
Art board Jirô Kôno
Décors Tezuka Production, Masami Saitô
COSMOS arts : Hageshi Katsumata, Yukie Katsumata, Hironori Ishikawa, Kyôko Kitano, Motohisa Kaneda
Design Material Coop. Terasawa Production, A-Girl Rights

Doublage japonais

rôles principaux
Naoya Uchida Cobra
Maaya Sakamoto Secret
Ryoko Shiraishi Bonnie
Yumi Kusaka Elisabeth
Mutsumi Sasaki Oreille
Masato Hijikata Oeil
Akio Katô Nez
Mitsuru Ogata Jim

Diffusions principales

JaponBS11 - samedi 20 février 2010
Francekzplay (internet) - lundi 22 février 2010

Voici une nouvelle histoire très originale de la part de Terasawa, qui confirme une nouvelle fois son talent pour dénicher des idées vraiment farfelues ! L'idée de base est simple, et donne donc lieu à une petite aventure avec bien entendu ses dangers et ses quelques retournements. C'est simple, mais c'est cependant très bien mené et l'histoire se laisse suivre avec plaisir. Comme d'habitude, on suit très fidèlement le manga, avec tout de même quelques scènes rallongées, notamment l'attaque des piranhas, plutôt convaincante.

Au niveau de la réalisation ou de l'animation, c'est cette fois-ci de bon niveau ! L'épisode est servi par de bons passages bien animés, et même quelques traits amusants bien amenés (même si on se demande si le coup de la chenille n'est pas un peu exagéré... n'ayant jamais été exploité ailleurs) ! Les scènes d'action passent plutôt bien, avec un bon dynamisme par moment et avec des personnages bien vivants. L'attaque des jets-piranhas est très bien rendue, ça bouge un peu dans tous les sens, et le coup de psychogun avec l'effet de ralenti donne un petit air nostalgique envers la série originale. Là où pour l'épisode 7, la scène d'attaque des snow-sharks n'avait rien d'impressionnante, cette fois-ci, dans une configuration identique (scène d'action rallongée/inédite), le résultat est très bon.

Le reste de l'épisode est dans la même veine, que ce soit le début dans une station avec Bonnie qui se montre un peu jalouse, où la fin qui est de toute beauté avec ces décors nocturnes magnifiques, et une Elisabeth qui laisse complètement exploser sa folie envers les diamants. On retrouve également quelques crayonnés sympathiques et on nous épargne cette fois-ci des plans fixes à ralonge, sauf dans les toutes dernières secondes, mais pour le coup, ce n'est pas bien grave.



Mon avis...

Un épisode que j'ai bien aimé pour ma part ! Le coup du piranha qui se retrouve avec un cigare m'a même fait rigoler tant la situation était... surprenante. Dans l'ensemble, c'est à rapprocher de l'épisode 5, qui offrait à la fois une bonne histoire simple mais bien menée, une réalisation/animation très correcte et de magnifiques décors par moment.


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément