Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


4. L'évasion

04 - Dassô !! Sid keimusho (Evasion !! Le pénitencier de Cido)
第4話 脱走!! シド刑務所

Après avoir appris que la carte qui mène au trésor du capitaine Nelson est tatouée sur le dos de ses 3 filles, Cobra et Jane se rendent sur la planète Talag afin de retrouver Catherine. Mais sur place, ils apprennent qu’elle a été emprisonnée dans la terrible prison volante de Talag. Cobra s’arrange alors pour se faire arrêter aussi, et ainsi infiltrer le bâtiment pénitencier. Hélas, pendant ce temps, Jane est capturée par l’Homme de Verre. Celui-ci se rend ensuite dans la prison volante afin d’y rencontrer le Colonel Schultz, responsable des lieux, et membre également des Pirates de l’Espace. Schultz semble vouloir aussi récupérer les 3 tatouages des filles de Nelson, ce qui n’est pas du goût de l’Homme de Verre…

Cobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasionCobra : L'évasion



Staff

Scénarii Kôsuke Miki
Story-Board Makura Saki
Direction technique Shunji Ôga
Dessins clés (genga) Ryûtarô Nakamura, Hidetoshi Ômori, Atsuko Fukushima, Nobuko Tsukada
Animation (dôga) Hisao Yamazaki, Yoneko Fukaya, Mizu Tanaka
Finitions Keiko Nozaki, Seikô Nakajima, Yumiko Tsuda
Effets spéciaux Michiko Honma
Décors Kobayashi Production, Mitsuo Korenobu, Yaeko Fukumura, Shinji Kimura, Tadashi Katayama
Photographie Takahashi Production, Akio Hirayama, Takeo Kobayashi, Takashi Azuhata, Kôsuke Endô
Ingénieur du son Junichi Nakada
Effets sonores Masakazu Yokoyama
Sélection musicale Yutaka Gôda
Montage Masatoshi Tsurubuchi, Kazuko Takahashi
Titre Hideo Takagu
Chef coloriste Kimie Yamana
Chargé de la Production Ken Ôzu

Doublage français

par ordre d'apparition
Danielle Volle Armanoïde
Catherine Lafond Jane Royal
Jean-Claude Montalban Cobra
Jacques Chevalier Homme de Schultz (voix)
Pierre Fromont Colonel Schultz
Georges Atlas Gardien 1
Danielle Volle Catherine Royal
Jacques Torrens L'informateur
Georges Atlas Barman
Serge Lhorca L'Homme de Verre
Jacques Chevalier Voix (sbire de l'Homme de Verre))
Jacques Torrens Prisonnier
Jacques Chevalier Gardien 2
Danielle Volle Fille robot 1 (blonde)
Catherine Lafond Fille robot 2 (brune)
Jacques Chevalier Scruteur 1
Jacques Torrens Scruteur 2
Jacques Torrens Poursuivant Rescapé

Doublage japonais

rôles principaux
Nachi Nozawa Cobra
Yoshiko Sakakibara Lady
Toshiko Fujita Jane
Kiyoshi Kobayashi Crystal Boy
Kan Tokumaru Schultz
Yûko Sasaki Catherine

Diffusions principales

JaponFuji TV - jeudi 28 oct. 1982
FranceCanal+ (Cabou Cadin) - mercredi 13 mars 1985
Antenne 2 (Récré A2) - lundi 30 sept. 1985

Le scénario suit très fidèlement le manga original, avec une différence très notable : inspiré du film, la prison est désormais un immense vaisseau volant dans le ciel alors que c'était initialement un bâtiment au sol sans rien de notable. Du coup, cette prison devient réellement impressionnante avec une identité propre. Très astucieux...

En termes d'animation et de réalisation, c'est tout simplement du grand art ! Osamu Dezaki, en plus de la réalisation, s'est occupé également du story-borad (sous son pseudonyme), et l'ensemble est tout de même une sérieuse leçon de mise en scène pour beaucoup de monde. Je pourrais décortiquer toutes les scènes de cet épisode, mais je vais m'attarder sur une seule, qui montre toute l'étendue du talent de Dezaki, mais aussi d'une certaine liberté dans les moyens dont il disposait à l'époque. Il s'agit du passage où Schultz appuie sur le bouton qui déclenche l'abaissement du plafond de la cellule de Cobra. C'est un plan en écran splitté verticalement, avec une vue sur Cobra d'un côté, et Schultz de l'autre. Et simultanément, on a d'un côté Cobra qui parle, ce qui est relativement simple, mais de l'autre tout un mouvement tournoyant avec Shultz qui lui répond tout en allant appuyer sur ce fameux bouton. Techniquement, c'est très impressionnant et c'est même rarissime. Je vous invite vraiment à revoir ce plan pour vous rendre compte du niveau d'animation et de mise en scène que l'on a dans cette série et qui fait qu'aujourd'hui encore, Cobra n'a vraiment pas à rougir des productions actuelles tombées dans un conformisme un peu fade.

Commentaires, anecdotes, références...

On voyage plus loin dans l'anime que dans le manga où Cido (gratuitement rebaptisé dans la VF) est une ville voisine des évènements survenus dans l'épisode précédent. La petite scène ajoutée du bar est propice à la consommation en vogue de Tarcalos. Servi à la pression, ce breuvage mousseux couleur grenat devient un Tarentulos peu ragoutant dans la VF....

Toute la prison volante est reprise en fait du film de Cobra, avec quelques autres petits passages, comme Cobra qui court dans une conduite avant d'aller délivrer Catherine. Cette prison volante était déjà impressionnante dans le film, et elle l'est toujours autant dans la série.

La geôle aquatique de Catherine est une nouvelle invention pertinente de l'anime. Par contre, on y effleure un petit soucis qui est aussi une facilité scénaristique, avec un Cobra qui arrive à bredouiller deux mots sous l'eau sans s'étouffer.

C'est énoncé clairement en VO, Schultz est un bien un supérieur hiérarchique de Crystal Boy au sein de la Guilde. La version française, inspirée par sa tenue militaire, lui attribue le grade de colonel (!?), en réalité, il n'est que le directeur officiel d'un établissement carcéral. Le vice-directeur Sirgan, le bras droit de Schultz, s'évapore aussi en VF.


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2018
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément